27/12/2009

Micro dash 8 Q400

Picasa Content

      

Le Dash 8-Q400 est le plus gros appareil de la série Dash 8 Il possède 2 turbopropulseurs  à 6 pales, contrairement aux autres moteurs de Dash 8 qui en possèdent 4. La lettre « Q » dans Q400 est pour (en) quiet (« silencieux »), l'utilisation de 6 pales réduisant l'émission sonore. Le Q400 possède aussi le (en) Noise and Vibration Suppression (NVS), un système réduisant les vibrations et le son. Il est l'un des plus rapide avions turbopropulsés avec sa vitesse de croisière moyenne de 670 km/h. Merci WIKI ;)

Voici un modèle toujours dans le même esprit que le Canadair ou le A380, avec la même motorisation ( 2 moteur coreless 6mm) la même électronique ( récepteur servo variateur spektrum AR6400) et accu 130mah 1S identique. 

Dans la lignée du Micro A 380 et du Micro canadair mais quelques évolutions dans la conception :

  • -Les épaisseurs de polystyrène sont réduites pour gagner du poids, en effet les 2 précédents modèles étaient trop solides !
  • -Un nouveau profil d’aile à priori plus performant issu du vol libre doit procurer des qualités voilières meilleures pour optimiser la propulsion un peu faible sur les précédents modèles.
  • -Enfin, petite sophistication : Le train avant est orientable.

Le plan est réalisé à partir d’un plan 3 vues du réel, seule la corde de l’aile et la surface du stab ont été augmentés.

Le Dash 8 est commandé sur 3 canaux : dérive profondeur moteur ce qui explique le double dièdre assez prononcé et pas tellement maquette de l’aile.

Dash 8 Indoor

Caractéristiques

Masse 28g
Envergure 48cm
Electronique spektrum AR6400
Accu 1S 130mah

 

Le vol

Aves ces proportions le modèle à tout pour bien voler : grand bras de levier de stab, aile à fort allongement , maitre couple du fuselage relativement fin… cependant l’allongement de l’aile engendre, à cette échelle, une corde très faible.

Vol en extérieur sans vent
Dès le premier vol sans déco ni train j’ai été rassuré sur ce dernier point : Le vol et on ne peut plus sain. Parfait pour l’indoor avec une maniabilité excellente qui procure une très bonne précision de pilotage, grâce au double dièdre et aux commandes simple fil + ressort très précises.  Le récepteur spektrum AR 6400 n’est pas non plus étranger à ces qualités de vol , outre son poids ridiculement bas (4g pour l’ensemble récepteur servos x2 et variateur), la précision des servos linéaire et surtout l’absence totale de top radio sont d’un grand confort.

Le plus marquant sur le dash c’est l’impression que l’avion vole vraiment, c’est à dire qu’il ne parachute pas suspendu à son moteur. L’aile de part sa géométrie a un rendement très bon. Résultat aux grands angle l’avion se freine bien sans risque (grâce à la faible masse) et il arrive à accélérer de manière importante, compte tenu de la puissance dispo (utile pour voler en extérieur avec un peu de vent). Le plané est lui aussi très bon (mais pas très utile).

Au sol grâce aux roues en mousse et surtout au train orientable il est très amusant et réaliste à taxier.

Le vol en extérieur est possible le soir quand le vent est tombé.

Premier vol indoor sans déco

 

A venir vidéo du vol indoor…

 

 

Structure :

Tout est en polystyrène expansé de sol, donc assez dense, découpé au fil chaud CNC avec GMFC . Comme d’habitude le but est d’avoir un avion extrêmement rapide à faire (2 jours avec la déco et les finitions).

Le fuselage est un tube avec 2 bouchons sculptés pour le nez et la pointe de queue.

La dérive et le stab sont en dépron 3mm

L’aile est en polystyrène expansé sans aucun renfort ni clé d’aile.

L’ensemble est assemblé à la cyano.

Le train est en tube de plastique 2mm, les roues découpées dans de la mousse.

Les commandes sont réalisées en simple fil ( de pêche) avec un ressort de rappel dans l’épaisseur de la gouverne.

La déco est imprimée sur du papier japon sur imprimante laser collé à la colle papier.

Picasa Content

 

Le plan.

A venir

Picasa Content
 


Picasa Content



Picasa Content





06/12/2009

Micro Canadair CL 414

Picasa Content

Micro Canadair CL 415 indoor

Voici le micro canadair CL 415, reproduction du célèbre bombardier d'eau que l'on ne présente plus.
Un modèle intéressant car particulièrement adapté à l'indoor et à la construction CNC fil chaud : Formes simples pour le volumineux fuselage, ailes et stab rectangulaires, déco très visible (la lumière n'est jamais violente en indoor) . au premier coup d’œil on voit que cet avion a tout pour offrir un vol très sain.
C'est donc un micro modèle indoor dans la lignée du micro A 380, avec une structure en polystyrène expansé simple, une motorisation (2x micro moteur coreless 6mm) et une électronique identiques confiée à l'ensemble AR 6400 de spektrum. L'accu est un 130mah lipo 1S.
A partir du plan 3 vue, j'ai conservé dans l'ensemble les proportions générales, excepté pour les cordes de l'aile et du stab, toutes deux augmentées.
Le profil perso est le même que pour le A380 issu d'un profil althaus.
L'ensemble de la structure est découpée au fil chaud CNC INDISPENSABLE.
En effet la structure est très simple mais la finesse des découpes rend impossible l'utilisation de gabarits classiques pour une découpe manuelle.

Le Vol

Le canadair se pilote en 2 axes (dérive profondeur), et n'est pas plus méchant qu'un modèle de début. Cependant la puissance des moteurs ne permet pas de se sortir de situation scabreuse comme un voltigeur 3D. Peut-être serait-il intéressant d’utiliser des moteurs réductés pour une meilleure efficacité de la propulsion.
Le proto avait une légère instabilité en tangage (voir vidéo) qui provoque un effet de pendule, j'ai donc allongé le bras de levier arrière (modification reportée sur le plan). Le vol est désormais très stable et incite à un pilotage tout en souplesse pour un vol réaliste.

Le plan

A télécharger ici format Dxf et les fichiers GMFC qui vont avec.

La construction

Tous les assemblages sont réalisés à la cyano polystyrène et son accélérateur.
-Le fuselage est issu d'un tube dont la section est le maitre couple du fuselage.
En arrière de l’aile il est recoupé en vue de profil, à partir du redan. En vu de dessus un triangle est découpé pour permettre d’effiler la poutre arrière du fuseau, puis les 2 berges
sont recollées. Pour finir une plaque de 3mm vient fermer la poutre arrière.
-Le nez est un bloc découpé dessus et profil puis sculpté. Une pièce d’emboitement (plaque de 3mm découpé à la section interne du fuseau) permet de rentre le nez démontable facilement pour l’accès radio.
-L’aile est constituée de 2 tronçons rectangulaires reliés entre eux par l’intermédiaire du karman, par un simple collage cyano. Nul besoin de quelque renfort que ce soit. Un coup de guilotine à l’emplanture permet de donner 7° de dièdre par aile.Sur le proto, une petite erreur de découpe rend le karman trop haut, corrigé sur le plan. Le karman est lui même issu d’un bloc découpé dessus / profil.
-Les nacelles moteurs sont prévues pour des moteurs de 7mm de diamètres. D’un tube de polystyrène est découpé le profil des nacelles, une petite sculpture permettra d’approcher une forme ressemblante.
-Le stabilisateur horizontal est un rectangle avec un profil symétrique. Pour la dérive, une plaque avec un profil symétrique est recoupée en vue de profil aux formes de la partie fixe et de son volet.
-Le train est découpé à la fraiseuse dans une plaque de polystyrène (pas expansé) de 1,4mm.Les roues sont de la même matière avec une bande de roulement en gaine thermo rétractable.
-Les commandes sont réalisées comme d’habitude en simple fil de nylon , le rappel se fait par un ressort en U ( brin de câble de pêche), pour un poids négligeable une précision excellente et un cout ridicule.
-La décoration est réalisée à l’aérographe.
-La motorisation est confiée à 2 coreless 7mm câblés avec du fil émaillé .
-La radio : C’est un ensemble AR6400 qui fait office de Récepteur, variateur et intègre 2 servos linéaires pour 4g à un prix très raisonnable pour du micro indoor. L’ensemble fonxtionne en 3,7v.
Picasa Content
-Centrage au premier tiers de l’aile débattement maxi à la dérive, 10mm vers le haut et vers le bas à la profondeur.
Si vous construisez le Canadair contactez moi : turbi40@gmail.com








Picasa Content





















29/09/2009

Aérogliss

L'aérogliss est un aéroglisseur indoor, pour surfaces assez lisses (bitume fin) en dépron 6mm inspiré du plan original de sirius : l'aérocat. voir sujet sur modelisme.com
Pour l'instant quelques images du prototype n°1 déjà très prometteur (voir vidéo). Le proto 2 est terminé, reste à réaliser les éssais à grande vitesse.
Le principe est très simlple :
Le moteur propulse l'engin et crée aussi le coussin d'air qui sustente l'engin. La juppe (rigide en dépron) est alimentée par une écope derrière l'hélice. J'expérimente actuellement une juppe plus souple en plastique.
Un servo actionne la dérive dans le souffle du moteur pour la direction.
Le pilotage est à mi chemin entre l'avion et la voiture. Ca se pilote réellement, en dosant dans les virages pour éviter le renversement, la vitesse est vraiment importante par rapport à la puissance disponible.
Les réglages possibles sont multiples et rendent la formule particulièrement intéressantes pour "expérimenter".
Très vite le plan définitf à venir.

Voici les premièrs images de la version 2 avec un vrai coffre pour loger accu et radio et réduction de la largeur par rapport au V1.

Déjà la version 4 , on approche du but pour l'instant uniquement en virtuel :





La version 2 est largement dépouillée pour trouver une solution efficace contre les décollages intempestifs. Et voici le résultat, un poubelle certe mais qui marche au poil. Ya plus qu'a re re faire un plan à partir de ça :




































25/08/2009

Trainer 6400

Un petit essai pour un avion d'entrainement indoor, autour du recepteur vapor /AR6400 .
34cm pour 18g

23/08/2009

A380 indoor le plan et la construction

Le plan du micro A380 est à télécharger ici

 
 




Ce modèle est conçu autour du module de réception du vapor ou de l'AR6400 de spektrum, à partir du plan de son grand frère à l'échelle 2 .
Il est en 2 axes profondeur/dérive et moteur.
La motorisation est confiée à 2 moteurs coreless de 6mm, motorisation issue pour moi d'un avion jouet silverlite.
Mes différents essais (surtout concernant la motorisation et l'aile), m'ont permis de constater que le poids est un paramètre très important sur ce modèle. Inutile de rajouter quelconque renfort, déco alourdissante, accu plus gros, système de réception ou de commande trop lourds. Je sort le mien à 34,5g avec le train pret à voler avec un ACCU 130mah.



La construction :

L'avion est entièrement construit en polystyrène expansé, collé à la cyano, pour l'indoor c'est indispensable, pour faire un modèle d'extérieure, de l'extrudé serait envisageable peut-être.
A mon avis il est bon d'avoir a disposition un fil chaud CNC pour réaliser simplement ce modèle. Surtout pour le tronçon central du fuselage. Mais bon avec une bonne grosse fraise à bois pour évider le tronçon central, des gabarits bien coupé pour un fil chaud , et une bonne motivation ça marchera aussi.
La construction est très simple, très peu de pièces à découper, c'est réglé en une journée .

1-Le fuselage
Il est composé de 3 tronçons : nez tronçon central et queue simplement collés bout à bout.
-Le tronçon central est une sorte de tube qui recevra la platine de réception, collée à la colle chaude (très peu). Découpé au fil chaud cnc c'est rien de compliqué. Une trappe d'accès pour la radio est découpée par la suite.

-Le nez et la queue, issus tous 2 d'une découpe de face du fuselage, puis recoupé de dessus et de profil. Je les ai évidés à la grosse fraise à bois pour gagner 4 grammes. la forme finale est terminée au cutter.

2-Le stab en dépron 3mm ,il est collé sur le fuseau simplement à la cyano en bout à bout après avoir découpé les commandes. L'incidence est donnée à l'œil, calé à peu près à 0°

3- Les réacteurs:
Lé 2 demi coquilles (vue de face) sont assemblées puir recoupé de profil avec le fichier réacteur profil.

4- L'aile enfin
Avec un fil chaud bien réglé la flèche ne posera pas de problème. Le profil est peso, avec une vrillage de -2° au saumon.
Le dièdre est donné en coupant l'emplanture avec un angle de 4°
Comme pour le stab l'aile est simplement collée en au fuseau à la cyano sans aucune clé d'aile. La aussi l'incidence sera pifométrique, en gros les bord d'attaque sera 2 mm au dessus du bord de fuite par rapport à l'axe du fuselage. L'essentiel étant que les 2 ailes aient la même incidence.
Elle recevra ensuite les réacteurs et les moteurs sur le dessus du bord de fuite, posés sur une cale en polystyrène issue des dépouilles des ailes, afin d'obtenir le bon calage à 0 ° des moteurs.

 

5-L'installation radio
C'est là qu'il faut gagner du poids, et du temps. 2 solutions :
-Classiquement avec des tiges de carbone. A mon avis compliqué cher et inutile

-La solution que j'ai adopté : commande avec du fil fin de pêche. La commande se fait avec un seul fil par gouverne, le rappel se faisant avec un système de ressort en forme de U large, inclus dans chaque commande. Voir photo. C'est super léger très facile à réaliser, mais il faut avoir des commandes les plus libres possibles. L'articulation est réalisée par 2 fines bandes de 2mm de scotch par gouverne, le ressort est issue de câble de pêche : après avoir enlevé la gaine plastique, les brins sont détorsadés, puis plié en l___l,( ça donne à peu près ça à l'échelle).
Chaque volet de profondeur est commandé par un fil reliés au servo de profondeur.
Une trappe est aménagée dans le fuselage pour avoir un accès facile à la radio.



6-La déco : sur le plan je propose une déco airfrance à imprimer sur du papier japon . Afin de bien guider le papier dans l'imprimante celui ci est collé à la colle repositionnable en bombe sur une feuille A4 classique.
Puis le papier japon découpé est collé à la colle à papier en stick.

Réglages :
Le centrage se situe à 2cm en avant du bord de fuite.

Si vous construisez ce modèle n'hésitez pas à me contacter : turbi40@gmail.com

Quelques images et videos :






Membres